Thomas Enhco & Henri Demarquette

Dimanche 17 juin 17h00

 

Distribution :

Thomas Enhco, piano

Henri Demarquette, violoncelle

 


Thomas Enhco, piano


Né à Paris le 29 septembre 1988, Thomas Enhco commence la musique à 3 ans par le violon et le piano et étudie le classique et le jazz. A l’âge de 9 ans, il est invité par Didier Lockwood à jouer au festival de Jazz d’Antibes Juan-les-Pins. À 15 ans, il compose et enregistre son premier album, Esquisse (Ames/Harmonia Mundi), parrainé par le légendaire batteur Peter Erskine. En 2006, il est choisi par le Fonds d’Action Sacem. En 2010, Thomas Enhco remporte le 3ème prix du Concours international de piano jazz Martial Solal et le Django d’Or 2010 « Nouveau Talent ». En 2011, il compose la musique du film Les Cinq Parties du Monde pour lequel il reçoit le FIPA d’Or de la meilleure musique originale. En 2012, il part vivre à New York où il enregistre avec Jack DeJohnette et John Patitucci, et produit pour Label Bleu un nouvel album avec son trio français, Fireflies, qui obtient de multiples récompenses. En 2014, Thomas Enhco se produit notamment à la Folle Journée de Nantes et de Tokyo, à l’Olympia, à New York, en Italie, en Chine, à Hong Kong, en Turquie, en Bulgarie, au Japon, au Danemark et en Finlande. Il signe en septembre 2014 chez Universal Music et enregistre son premier album piano solo, intitulé Feathers, qui sort chez Verve Records et est nommé aux Victoires du Jazz 2015 dans la catégorie « Album de l’Année ». En 2015, il donne un concert au Théâtre du Châtelet pour mêler ses deux univers, jazz et classique, en jouant en solo et en invitant Henri Demarquette au violoncelle et Kurt Rosenwinkel à la guitare.

Depuis 2011, Thomas Enhco donne environ 130 concerts par an sur 4 continents. 

En 2017, il fera ses débuts en concerto avec l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre de Pau Pays de Béarn et l’Orchestre Régional Avignon Provence, avec le Concerto en Fa et la Rhapsody in Blue de George Gershwin, le 24ème Concerto pour Piano (K.491) de Wolfgang Amadeus Mozart, Eros Piano de John Adams, et la création de son propre Premier Concerto pour Piano.

 

Henri Demarquette, violoncelle 


Henri Demarquette, né en 1970, entre à 13 ans au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où il étudie avec Philippe Muller et Maurice Gendron. Titulaire d’un Premier Prix à l’unanimité, il travaille également avec Pierre Fournier et Paul Tortelier, puis, avec Janos Starker à Bloomington aux États-Unis.

Il a reçu de l’académie des Beaux-Arts le Prix de la Fondation Simone et Cino del Duca, et joue « le Vaslin », violoncelle créé par Stradivarius en 1725, confié par LVMH/Moët Hennessy Louis Vuitton.

Sa carrière prend un essor international qui le conduit dans de nombreuses capitales accompagnées des plus grands orchestres français ou étrangers ou en compagnie de ses partenaires pianistes privilégiés : Boris Berezovsky, Michel Dalberto, Jean-Bernard Pommier, Fabrizio Chiovetta, Vanessa Benelli-Mosell ou Jean-Frédéric Neuburger. Henri Demarquette joue également en duo avec l’accordéoniste Richard Galliano un programme éclectique s’étendant de Bach à Galliano. En 2014, ce duo a créé « Contrastes » pour accordéon, violoncelle et orchestre composé par Richard Galliano. Il est le créateur du concerto pour violoncelle de Michel Legrand qui fait l’objet d’un enregistrement sous le label Sony avec l’Orchestre philharmonique de Radio-France dirigé par Mikko Franck.

Enfin, Henri Demarquette est l’initiateur de « Vocello », une formation originale pour violoncelle et chœur a capella avec l’Ensemble Vocal Sequenza 9.3. dirigé par Catherine Simonpietri. Ce programme réunit des œuvres de la Renaissance en regard aux musiques contemporaines.