fbpx

Jean-François Zygel

Samedi 15 juin – 20h00
Présentation

L’association m’IMPROvise, en partenariat avec la CAESE, est fière d’accueillir Jean-François Zygel dans le cadre du Festival m’IMPROvise !!

Formidable compositeur et concertiste, initiateur de génie à la musique classique, sa création fait la part belle à l’improvisation. Le 15 Juin prochain, il nous présentera son projet « Jean-François Zygel improvise sur Bach » : Formidable compositeur et concertiste, initiateur de génie à la musique classique, sa création fait la part belle à l’improvisation. Pour le Festival m’IMPROvise, il nous présente son projet « Jean-François Zygel improvise sur Bach » :

« Il y a toujours un moment dans la vie d’un musicien où Bach lui tombe sur la tête… Prenez Mozart, Beethoven, Schumann (qui disait du Clavier bien tempéré qu’il était son « pain quotidien »), Chopin (qui commençait ses journées par l’exécution d’un Prélude et fugue), Brahms, Liszt, sans oublier, plus proches de nous, Chostakovitch et ses vingt-quatre Préludes et fugues, Hindemith et son Ludus Tonalis. Plus récemment, Bach est devenu la nourriture préférée des improvisateurs, particulièrement des musiciens de jazz. Serez-vous choqués que je m’empare à mon tour de la musique de Bach, que j’en livre ma vision, que je me souvienne du XVIIIe siècle pour mieux inventer le XXIe siècle ? »

Jean-François Zygel

• Jean-François Zygel ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Tout pour l’improvisation ! Déjà petit, il inquiétait ses professeurs de musique, passant le plus clair de son temps à laisser son imagination vagabonder sur le clavier… Après de longues études au Conservatoire de Paris (CNSMDP) où il obtient dix premiers prix, Jean-François Zygel remporte en 1982 le premier prix du Concours international d’improvisation au piano de la Ville de Lyon. C’est le début d’une carrière singulière de concertiste improvisateur qui l’amènera à partager la scène avec des danseurs, des comédiens, des artistes de jazz, de la chanson ou des musiques du monde.

Nommé « artiste en résidence » pour la quatrième année consécutive à la Philharmonie Luxembourg, Jean-François Zygel donnera ainsi plus d’une centaine de concerts en France et à l’étranger au cours de la saison 2018-2019. En octobre 2015, il improvise en direct pendant six heures sur les images de la nouvelle version restaurée des Misérables d’Henri Fescourt (d’après Victor Hugo) au Théâtre du Châtelet. Pour la Cinémathèque française, il signe en 2016 les musiques de La Charrette fantôme de Victor Sjöström et de La Passion de Jeanne d’Arc de Dreyer, et de L’Argent de Marcel L’Herbier (d’après Emile Zola) à Hanovre et à Hambourg. Il met en musique Le Fantôme de l’opéra de Rupert Julian pour l’Opéra de Monte-Carlo en octobre 2016. Pour le chœur Spirito, il crée en 2017 un Requiem imaginaire en anglais, allemand, latin, slavon et araméen.

Jean-François Zygel a fondé il y a quinze ans la classe d’improvisation au piano au Conservatoire de Paris. Il est également connu du grand public pour ses interventions à la télévision et à la radio, où il défend avec malice et passion son art de prédilection.

Son dernier album, L’Alchimiste, est paru chez Sony.

Billetterie